Rencontre : Les révolutions arabes, troisième temps des luttes anticoloniales ?

dimanche 15 janvier 2012
popularité : 7%

Révolutions arabes. Le troisième temps des luttes anticoloniales ?

Les peuples arabes ont subis jusqu’au milieu du XXème siècle la domination coloniale des pays Européens. Une deuxième période s’est ouverte avec la phase des décolonisations et des indépendances. Malheureusement, que ce soit pour des raisons internes ou externes, les pouvoirs qui ont succédé à l’ancien colonisateur n’ont pas su réaliser l’aspiration de leur peuple. Dans la plupart des cas, ces pouvoirs ont abouti à la mise en place de dictatures sanguinaires.

Ainsi, les nouvelles générations ont décidé de reprendre l’Histoire là où leurs parents l’avaient laissé et prennent leur destinée en main. Seulement, comme leurs parents avant eux, il va leur falloir mener de paire lutte contre les prédateurs locaux comme étrangers et construction d’un projet politique et social capable de répondre aux défis du présent.

15h-17h : Les révolutions arabes, troisième temps des luttes anticoloniales ?

- Réalité et perspectives de la révolution en Syrie avec Georges Sabra et Mounzer Makhous (opposants Syriens) et Hala Kodmani (journaliste).
- Réalités et perspectives de la révolution tunisienne (Tarek Ben Hiba, FTCR)
- Echec des luttes d’indépendance d’hier et perpectives des Révolutions arabes (Bernard Dreano, président de l’AEC, Assemblée européenne des citoyens et co-président du CEDETIM)
- La Dette une arme post-coloniale ? (Chafik Ben Rouik, porte-parole du Collectif ACET sur la dette tunisienne)

17h-19 : « L’Arabovision »des chants révolutionnaires arabes et Retransmission des manifestations en Syrie du jour même.

Participez à "l’arabovision" des chants révolutionnaires arabes et votez pour élire le chant révolutionnaire qui sera mis à l’honneur. En Partenariat avec Shaam News Network, une retransmission en directe (ou léger différé selon la situation sur place) des manifestation en Syrie sera réalisée afin de montrer notre solidarité avec la lutte du peuple Syrien.

PNG - 43.9 ko Cette rencontre sur les révolutions arabes qui aura lieu le 24 février 2012 au Cabaret Sauvage ( Cabaret Sauvage, Parc de la Villette, 211 avenue Jean Jaurès - 75019 Paris, Accès piéton par le 59 bd Mac Donald) se place dans le cadre de la semaine anticoloniale 2012 et en partenariat avec Barbes Café

Cet après-midi sera suivi du Barbès Café, Histoire de l’immigration maghrébine en musique. Cliquez ici pour en savoir plus



Commentaires

Logo de Mickael
samedi 4 janvier 2014 à 13h37 - par  Mickael

principe de fonctionnement de la cigarette electronique

boutique cigarettes électroniques

remettre ligne cigarette electronique ego tank honneur il sort ici vous arrivez plusieurs certains exactement comme dame vous désiriez ; Electronic Cigarette .fr peau plus correct même ni comparer e-liquides ajouter gens il présentait actualites cigarette electronique quelque le e-cigarette protéger notre leur rouge !

Logo de jacques goguy
samedi 4 août 2012 à 17h36 - par  jacques goguy

Monsieur Ayrault, cela ne vous gêne pas d’être en vacances, et de laisser ces brigands dans la nature ?
Dans ce pays les juges sont de muettes statues, ou des pierres animées dans un silence obstiné.
Ce gouvernement est une frêle barque impuissante à tenir la mer ; elle va s’abîmer dans les vapeurs de sa gloire, par négligence de ses devoirs !
Les lois française, sont devenues, contre toutes les lois, ivre de sang inocent.

Association Nationale des Victimes des Erreurs et Dysfonctionnements Judiciaires.

Jacques Goguy délégué ANVEDJ 79.
2, rue de Fief de la Croix.
79330 St-Varent.
Tél. 05 49 67 68 03.
St-Varent le 9 juillet 2012.

Monsieur Jean-Marc Ayrault 1er Ministre.
57, rue de Varenne.
75007 Paris.

Objet : Demande la restitution de mes biens.
Spoliés par mon ex-famille, avec l’aide de policiers à la retraite.
Lettre en recommandée avec avis de réception.

Monsieur le 1er Ministre,

J’accuse, le Ministre de l’Intérieur de complicité de malfaiteurs. En effet, j’ai adressé deux courriers à Monsieur Manuel Valls pour l’informer que des individus de son administration m’avaient drogué, pour spolier la fortune de mon père.

Les conséquences dramatiques de cette escroquerie ont entraîné la destruction de l’industrie française. Le maître d’œuvre un ancien contrôleur général de la police Suire, cet individu a soudoyé les magistrats de Bressuire et de Poitiers, afin d’éteindre mes plaintes, j’ai des preuves qui impliques les membres de cette organisation criminelle.

Son complice, Guillot un ancien commandant de police, cet individu est un criminel, il n’a aucun respect pour les humains ainsi son associé Nicolai, ces malfaiteurs me droguaient à mon insu. Ces créatures ont perdu l’apparence humaine, ils ne sont pas à leurs premières cruautés. De cette situation tragique, il était prévu que j’en sorte que par la mort.

Le fils Suire est commissaire divisionnaire en activité à Paris, son épouse n’a pas eu cette chance, on lui a donné une arme pour qu’elle mette fin à ses jours, elle s’est tuée le 10 janvier 2005. L’assassin se rit de la justice, il se moque du droit, il brave la république, souillent ses devoirs.

Ces individus sont des pervers manipulateurs, Guillot est un psychopathe qui a des désordres mentaux, ce qui lui provoque des troubles du comportement et entraîne des transgressions morales, criminelles et pénales. En toute honnêteté je ne comprends pas que ces bandits soient en liberté ce qui ne grandit pas la justice, et le gouvernement.

Mes nombreuses démarches et enquêtes m’ont conduit à Givet, Noyelles-Godault. J’ai assisté les employés de Métaleurop, ainsi à Caen et Alençon pour les Moulinex, j’ai vu des hommes et des femmes dans une grande détresse ; nombreux étaient très éloignés de l’âge de la retraite, toutes ces usines qui ont fermées en entraîné dans leur sillage la disparition presque anonyme de centaines d’entreprises satellites.

J’ai honte de cette république qui ferme les yeux sur ce désastre, c’est l’horreur et le mépris du peuple. Pour les salariés qui ont perdu leur gagne-pain, ces licenciements ont déstabilisé ces personnes, des couples, des familles, des villages et des villes. Ils modifient et brisent des relations sans lesquelles, il n’est pas de vie commune possible.

Pourquoi faut-il qu’un personnel qui a vu sa santé et celle de ses enfants exposées à l’amiante au saturnisme soient injustement abandonné, par les politiques et la justice pour la sauf garde des bandits ci-dessus mentionnés, mon ex-famille les Brunet dit les Thénardier en plus sales et plus dégoûtants sont les instigateurs de cette escroquerie. Ces crapules ont méprisé le labeur qui engrange la richesse, ils sont responsables des suicides des personnes de ces usines.

Je suis la brebis qui s’est fait tondre, par cette famille de fripouille, et ces policiers insolents, le sceptre de la justice est en leurs mains, ils insultent la misère, ces créatures ont les yeux secs, c’est une sanglante tragédie, ces gens ont blasphémé leurs serments ainsi les juges, qui reconnaissent se drame condamne néanmoins la victime. Là où le mal domine, la république se flétrit.

Monsieur le 1er Ministre, je vous demande si vous allez laisser impunis ces brigands, mon affaire c’est l’affaire de tous, vous devez purifier le pays de ces parasites. De plus, l’Europe avec l’ouverture des frontières permet de rapprocher les peuples, les cultures, les ressources et les capacités. Elle devient instrument de déshumanisation lorsqu’elle exploite les déséquilibres pour tirer avantage de la pauvreté.

Je subis douloureusement cette torture morale et physique depuis des années, au pays des intellectuelles et des droits de l’homme, qui sacrifie le droit des innocents sans aucune sorte de jugement honnête, que des tentatives d’intimidation, les malfrats n’hésitent pas à recourir à toutes sortes de moyens criminels de la plus légère rédhibition à l’exploitation éhontée de la pauvreté, du vol et du crime.

Par ses crimes prospères, l’impie heureux insulte la souffrance du peuple, il importe qu’on soit éclairci de ces débordements. La liberté à ses limites que lui impose la justice.

Dans ce monde sans moral, j’ai le goût de la vérité, je porte mon enfer en moi.

Monsieur le 1er Ministre vous ne pouvez cautionner une affaire aussi scandaleuse, aussi, je vous demanderais de mettre tout en œuvre pour que justice nous soit rendue, c’est individus doivent s’acquitter de leurs crimes contractés par la violence.

Vous remerciant à l’avance, je vous prie d’agréer, Monsieur le 1er Ministre, l’assurance de mes très respectueux sentiments.

Jacques Goguy.
Je somme ceux qui aiment le bien de la France de crier à l’injustice.
Je prends la responsabilité de mes écrits : voir sur Internet jacques goguy—suire ancien contrôleur général de la police etc.

Logo de jacques goguy
mardi 6 mars 2012 à 12h18 - par  jacques goguy

En vérité, les 500 signatures sont en opposition avec le droit et la démocratie, elle permet à des malfaiteurs de se maintenir au pouvoir.
Ce qu’il faut modifier ; c’est le statut du président.
A son investiture, il doit prêter serment, et s’engager à respecter la justice pour tous.
Il aura pour obligation de rendre des comptes au peuple.
L’article 68 doit être supprimé.
Le président doit être irréprochable.
Il ne doit pas gaspiller l’argent du contribuable.
Une commission de contrôle doit être mise en place pour examiner les dérives du chef de l’État.
Les faits graves, obligation d’en informer le peuple.
Le président peut être destitué en cour de mandat.
Rétablissement de la peine de mort pour haute trahison, des membres du gouvernement.
Cela va en dissuader quelques-uns.

Pour cette raison, le chef intrépide du Fouquet’s, qui tient la barbarie au palais de l’Élysée, est devenu le pays des Danubiens, il traîne les casseroles de Chirac, de son mépris insultant le peuple, c’est un flatteur abject et rampant.
Sarkozy, ne peut être éligible. Voir sur Internet jacques goguy

Logo de jacques goguy
dimanche 19 février 2012 à 18h26 - par  jacques goguy

Sarkozy, est en campagne électorale, il perd donc son statut de président de la République, et devient un citoyen ordinaire.
J’accuse, Sarkozy, d’avoir détourné 500 tonnes d’or de la banque de France. En reste t’il en dépôt ? Cela n’est pas sûr !
D’avoir bradé le patrimoine des Français avec son complice Woerth, d’avoir utilisé l’argent du peuple à des fins personnelles, d’avoir spolié l’argent de la caisse de sécurité sociale, et des caisses complémentaires pour payer les vaccins de Madame Bachelot.
Sarkozy, c’est un baveux qui ne fait que lire des mensonges concoctés par son chef de cabinet, tout ce qu’il avait déclaré faire n’est que néant ; le peuple est écrasé par des charges de plus en plus lourdes ; conséquences de sa mauvaise gestion.
Il a détruit l’industrie du pays, démantelé des entreprises nationalisées qui ne fonctionnent plus normalement.
D’être complice du plus grand voleur de France, Jacques Chirac et sa famille, de couvrir des crimes commis par Suire Contrôleur général de la police à la retraite, ainsi son fils commissaire divisionnaire en activité, de Guillot flic ripou, la plus grande crapule de la voyoucratie, mon ex-famille les Thénardier, mon escroc de fils, Éric Goguy président chez Lafarge Japon, mon gendre de Sablé-sur-Sarthe, il vie de la misère des ouvriers Moulinex ; ses maudits ont volé la fortune de mon père sous fond de drogue.
Ses faits se sont produits en 1999 dates de la mise à jour de la plus grosse fortune de France, elle a entraîné la fermeture de dizaines d’usines, liées à cette escroquerie.
Je vais déposer plainte contre Sarkozy, pour détournement de fonds, association de malfaiteurs, dissimulation de preuves, haute trahison, etc.
Cet individu doit être radié des listes électorales.
Sarkozy n’est pas éligible aux élections.
Je suis candidat à la présidence, afin de faire le ménage à hauts niveaux, et faire payer les traites qui ont failli à leurs devoirs. Je suis élu, mes promesses seront tenues.