Poster un commentaire à la suite de l'article...

Alain Juppé

Avec son rôle, en 1994, dans le soutien de l’État français au gouvernement génocidaire rwandais, ses rapports chaleureux avec Paul Biya - le despote camerounais, sa défense du soutien de la « démocratie » par les armes en Côte d’Ivoire, en passant par ses propos nostalgiques de la puissance impériale (...)

En réponse à...

Logo de Henri POUILLOT
mercredi 15 février 2012 à 15h03 - par  Henri POUILLOT

Alain Juppé a une autre qualité : il "recommande" au gouvernement algérien de "commémorer avec modération" le 50ème anniversaire de la fin de la guerre d’Algérie, comme si l’Algérie restait une colonie française.
Il ne faut surtout pas évoquer la responsabilité de la France dans les crimes d’état et crimes contre l’humanité commis jusqu’en 1962.


Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)